Français English

Auteure | Conditions d’utilisation | Imprimer PDF

Prendre en main sa sécurité en covoiturage de type Lyft ou Uber

Un père inquiet nous a écrit récemment :

« Ma fille de 17 ans est très indépendante et se rend fréquemment à pied ou en transports en commun à l’école, chez des amis et ailleurs. Pendant de nombreuses années, elle et moi avons pratiqué les habiletés de Kidpower lorsque “seule”, et maintenant elle veut utiliser occasionnellement Uber / Lyft. Je me rends compte que cette option me préoccupe particulièrement, même s’il y a certainement des moments où ce choix est plus sûr… et qu’elle pourrait aussi être extrêmement pratique pour notre famille ! L’idée que mon enfant monte dans une voiture avec un inconnu me trouble vraiment. Y a-t-il des techniques de sécurité que nous pouvons mettre en pratique pour rendre le covoiturage plus sûr ? »

Uber et Lyft, ainsi que d’autres services de covoiturage, sont de plus en plus populaires auprès des jeunes et des adultes. Si la plupart des gens utilisent ces applications sans aucun problème, plusieurs incidents ont mis en évidence la nécessité de conseils et de recommandations en matière de « sécurité en covoiturage ». Bien que Uber et Lyft aient récemment ajouté des fonctions de sécurité à leurs applications, afin de rendre l’expérience plus agréable et plus sûre pour les passagers comme pour les conducteurs, il y a de la place pour faire mieux. De plus, même si Lyft et Uber ont des politiques stipulant qu’un passager doit avoir 18 ans ou plus pour voyager sans être accompagné d’un adulte, de nombreux parents estiment que ces services sont plus sûrs que les taxis, où l’âge minimum est de 12 ans, ou le métro (par exemple à New York, l’âge minimum est plus jeune que 8 ans !)

Les recommandations suivantes de Kidpower sont importantes quel que soit l’âge et incorpore aussi des conseils de sécurité provenant des sites Web d’Uber et de Lyft :

  • Préparez votre trajet.. Avant de demander une voiture, réfléchissez bien à l’endroit où vous voulez aller. Passez en revue les dispositifs de sécurité de l’application afin de les localiser rapidement et de savoir comment les utiliser en cas d’urgence.
  • Demandez votre course pendant que vous êtes encore à l’intérieur. Il est pratiquement impossible de rester attentif tout en regardant son téléphone. Évitez de passer inutilement du temps dehors avec votre téléphone à la main, ce qui pourrait attirer l’attention. Attendez plutôt à l’intérieur jusqu’à ce que l’application vous indique que votre chauffeur va arriver ou est arrivé.
  • Si vous êtes dans un endroit très fréquenté, choisissez un endroit où votre chauffeur pourra vous trouver facilement. Choisissez une adresse où le chauffeur peut s’arrêter sans bloquer la circulation et où il sera plus facile de vous trouver en temps voulu.
  • Ne comptez pas sur l’application pour épingler le bon endroit de votre point de rendez-vous. Saisissez plutôt l’adresse manuellement. Vous pouvez souvent utiliser le nom d’un bâtiment ou d’une entreprise, car Uber et Lyft utilisent Google Maps et reconnaissent ces noms.
  • Choisissez judicieusement votre point de sortie. Une zone bien éclairée, animée et pleine de monde est plus sûre qu’une rue latérale isolée. Avant d’appeler le chauffeur, confirmez votre destination et assurez-vous que vous avez saisi l’adresse correctement.
  • Protégez vos informations personnelles. Vous n’avez jamais à partager votre numéro de téléphone ou d’autres informations de contact avec votre chauffeur. Si un conducteur et un passager ont besoin de se contacter, l’application rendra les deux numéros de téléphone anonymes afin de protéger votre vie privée et celle de votre conducteur.
    • Restez attentif pendant les conversations en voiture. WS’il peut être intéressant et amusant de parler avec les autres passagers ou le conducteur, n’oubliez pas que le conducteur est un inconnu. Portez attention à la façon dont vous parlez ou répondez à des questions qui pourraient révéler vos informations personnelles. De nombreuses conversations dans une voiture tournent autour de l’endroit où vous allez, de ce que vous allez faire là-bas, de la personne que vous allez retrouver, etc. Au-delà de l’adresse de votre destination, vous ne devez à un inconnu aucune de ces informations ou d’autres informations personnelles. Vous pouvez refuser respectueusement de répondre à une question, ou changer de sujet, tout en ayant des conversations intéressantes.
  • Montez dans la bonne voiture ! Avant de monter, vérifiez que le numéro de la plaque d’immatriculation, la photo du conducteur et le nom du conducteur correspondent à ce qui vous a été envoyé par l’application. Les trajets Uber et Lyft ne peuvent être demandés que par l’intermédiaire de l’application. Alors ne montez jamais dans une voiture dont le conducteur dit qu’il travaille pour Uber ou Lyft et vous propose un trajet.
    • Demandez : « Qui est-ce que vous venez chercher ? » avant de monter dans la voiture. before you get in. Si ce n’est pas vous, ne montez pas ! N’assumez pas, même si la voiture porte un autocollant Uber ou Lyft, qu’il est authentique.
  • Montez et descendez de la voiture du côté du passager. Attendez que la voiture s’arrête complètement avant de descendre dans la rue ou vous approcher du véhicule. Parfois, les voitures de covoiturage s’arrêtent de l’autre côté de la rue. Au lieu de marcher dans la circulation pour atteindre la voiture, laissez le conducteur virer et venir de votre côté pour que vous puissiez monter de façon plus sécuritaire. Insistez pour qu’on vous dépose dans un endroit sûr où vous pourrez sortir de la voiture, loin de la circulation.
  • Asseyez-vous sur la banquette arrière. Si vous voyagez seul, asseyez-vous à l’arrière. Ainsi, vous aurez la liberté de sortir d’un côté ou de l’autre de la voiture si vous devez le faire pour plus de sécurité. Cette configuration vous donne aussi, à vous et à votre conducteur, un certain espace personnel.
  • Portez toujours votre ceinture de sécurité. Le port de la ceinture de sécurité est exigé par la loi et constitue le meilleur moyen de se protéger des blessures en cas d’accident de la route. Parfois, les conducteurs commencent à avancer avant que vous ou vos autres passagers n’ayez bouclé leur ceinture. Exprimez-vous ! Demandez-leur d’attendre pendant que vous finissez d’attacher votre ceinture. (Une maman de Kidpower nous a confié qu’elle laisse sa porte un peu ouverte jusqu’à ce que le siège d’appoint de son enfant et sa ceinture soient complètement bouclés, juste pour s’assurer que le conducteur attende).
  • Partagez les détails de votre trajet avec un ami. Une fois que vous êtes en route, appuyez sur ‘Partager le statut’ dans l’application pour partager le nom, la photo, la plaque d’immatriculation et la position de votre chauffeur avec un ami ou un membre de votre famille. Il pourra suivre votre trajet et voir votre heure d’arrivée estimée sans avoir besoin de télécharger l’application.
  • Restez attentif pendant le trajet, comme vous le feriez en marchant dans la rue. Restez attentif en enlevant vos écouteurs, en remarquant si l’itinéraire suivi par votre conducteur est correct et en évitant les conversations inutiles ou les textos sur votre téléphone.
  • Faites confiance à votre instinct et utilisez votre bon jugement pendant un trajet. Si vous ne vous sentez pas en sécurité ou si vous remarquez un comportement illégal (excès de vitesse, conduite erratique, appels téléphoniques, etc.), dites-le immédiatement, même si vous êtes gêné ou si vous craignez de contrarier votre conducteur. Votre sécurité passe avant les sentiments.
  • Si vous sentez que la situation est une urgence, Lyft et Uber proposent désormais un bouton de panique qui permet d’appeler le 911 via leurs applications. Assurez-vous de savoir comment le faire avant de monter dans la voiture. Soyez prêt à crier à l’aide depuis une fenêtre ouverte. Si possible, ayez le numéro local de la police enregistré dans votre téléphone.
  • Soyez prêt à quitter le véhicule (et renoncer à votre argent et à vos bagages !) pour votre sécurité.
  • Pour les passagers plus jeunes, pensez aux applications de covoiturage spécialement conçues pour les enfants, dans lesquelles les conducteurs sont soumis à une vérification très poussée de leurs antécédents. S’il est toujours essentiel que les enfants suivent les conseils de sécurité ci-dessus, les parents peuvent avoir l’esprit plus tranquille en sachant que les conducteurs ont franchi de nombreuses étapes avant d’être autorisés à faire du covoiturage de mineurs. Certains d’entre eux offrent même aux parents la possibilité de rencontrer les conducteurs à l’avance. HopSkipDrive, GoKart, Zum et Kango sont des exemples d’entreprises spécialisées dans le covoiturage pour enfants.

Récompensez les bons comportements et signalez les mauvais : Uber et Lyft offrent la possibilité d’évaluer votre chauffeur et de donner votre avis après chaque trajet. Votre chauffeur peut également vous évaluer. Si vous avez eu un excellent chauffeur, donnez-lui une note positive ! Une note inférieure ou égale à trois étoiles signifie que vous ne serez plus jamais associé à ce conducteur (votre conducteur peut en dire autant de vous). Si vous vous êtes senti mal à l’aise ou en danger pendant votre trajet, aidez les autres en parlant tout de suite et de façon spécifique du type de comportement que vous avez subi. Lyft et Uber indiquent tous deux des numéros de téléphone dans la section ‘Sécurité’ de leurs sites, où vous pouvez signaler directement tout comportement dangereux.

Quelques réflexions sur le covoiturage lorsque vous n’êtes pas sobre ou alerte : Si vos facultés sont affaiblies par l’alcool, la drogue ou la maladie, vous ne pourrez peut-être pas suivre les conseils de sécurité énumérés ci-dessus. Bien qu’il soit beaucoup plus sûr de prendre une voiture Lyft ou Uber que de prendre le volant soi-même, le fait d’être sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue peut considérablement limiter votre jugement et vous mettre en danger. Il est bon de s’assurer à l’avance que vous pourrez voyager avec une personne que vous connaissez et qui n’est pas en état d’ébriété. Parfois, le choix le plus sûr est de se donner le temps de dégriser en restant où l’on est. Faites preuve de prudence, planifiez à l’avance et, lorsque possible, informez vos proches de votre trajet lorsque vous covoiturez.

Des millions et des millions de personnes dans le monde entier utilisent des services de covoiturage à tous les jours, et il y a comparativement très peu de problèmes. Rappelez-vous qu’à Kidpower nous croyons que la plupart des gens sont BONS, donc la plupart des conducteurs de covoiturage seront bons. Mais vous ne pouvez pas, simplement en regardant quelqu’un, savoir s’il est une bonne personne ou un bon conducteur ! Soyez prêt à prendre en main votre sécurité avant, pendant et après votre trajet, et n’oubliez pas que votre conducteur peut aussi avoir des inquiétudes quant à sa sécurité lors d’un trajet avec un inconnu. Pensez à le remercier d’être venu vous chercher et de vous avoir déposé en toute sécurité !

Pour plus d’informations sur les ressources de Kidpower pour enseigner ces habiletés et concepts de sécurité personnelle, veuillez consulter notre Bibliothèque en ligne (adhésion communautaire gratuite) et notre Librairie RelationSafe™.

Cet ‘article en vedette’ est téléchargeable pour votre usage personnel . Vous pouvez imprimer une (1) copie gratuitement à condition de garder intact le fichier PDF et de ne pas l’afficher ou le partager par voie électronique, conformément à nos Conditions pour l’autorisation d’utiliser. En complétant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels de Kidpower. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

Vous recevrez un courriel contenant un lien sécurisé et crypté pour télécharger le PDF. SVP considérez nous faire un don pour soutenir l’accès à nos ressources en ligne gratuites.

(Êtes-vous membre de notre bibliothèque ? Abonnez-vous ou accédez à votre compte pour obtenir des téléchargements directs et un accès gratuit à des centaines d’autres ressources Kidpower).

Copyright © 2022 – présent. Tous droits réservés.

Publié : 15 novembre 2022 | Dernière mise à jour : 15 novembre 2022

Traduction : Marylaine Léger

Since learning about Kidpower in 2011, Ellen has become a certified instructor and a powerful Kidpower advocate who plays many important roles in our organization. As our Lead Program Coordinator, Ellen organizes hundreds of workshops serving thousands of people in California every year.